• Subscribe
    Fill something at the
    'Theme option > Overall Elements > Top Bar > Top Bar Subscribtion' section

LOGEMENT

L’ONOUSC dispose, aujourd’hui, de 20 cités universitaires publiques réparties sur les principales villes universitaires du Royaume. la stratégie de l’Office en matière du développement et d’amélioration du logement étudiant, s’articule autour de 6 piliers d’actions majeurs:

  • Construction de nouvelles cités.
  • Extension de cités universitaires existantes.
  • Encouragement du partenariat public- privé pour la construction de résidences estudiantines privées.
  • Réhabilitation de cités existantes.
  • Constructions de locaux complémentaires dans les cités existantes.
  • Renouvellement des équipements et mobiliers des cités.

Les 20 cités universitaires publiques présentent, aujourd’hui, une capacité totale de près de 46 000 lits avec une augmentation de 39% par rapport à l’année 2011-2012 durant laquelle la capacité de logement installée était de 33 000 lits environ. Cette augmentation a été réalisée grâce à des constructions de cités nouvelles et à des extensions de cités existantes.

Capacité des cités en 2015-2016

Ville Cité universitaire Capacité d’accueil Total
Fille Garçon
Agadir Agadir 1032 1698 2730
Béni Mellal Béni Mellal 2560 2280 4840
Casablanca Casablanca 1005 1005 2010
El Jadida El Jadida 1200 480 1680
Errachidia Errachidia 912 768 1680
 

 

Fès

Dhar El Mehraz/Fès 2814 2814
Saiss I/Fès 2660 0 2660
Saiss III/Fès 2232 0 2232
Kénitra Kénitra 1161 204 1365
Marrakech Marrakech 2266 1602 3868
Meknès Meknès 1544 760 2304
Oujda Oujda 3756 810 4566
 

 

Rabat

Agdal 984 0 984
My Ismail 416 1112 1528
Souissi I 0 2294 2294
Souissi II 2200 0 2200
Settat Settat 1846 865 2711
Tanger Tanger 1200 480 1680
Tétouan Tétouan 1366 444 1810
Total 28340 17308 45956

Les places réservées aux filles représentent 62% de la capacité totale installée pour encourager davantage ces filles à s’engager dans des études universitaires et œuvrer efficacement au développement du pays.

Entre 2012-2013 et 2015-2016, 3 cités nouvelles et 6 extensions ont été construites:

Construction de nouvelles cités

Cité Capacité (lits) Année d’ouverture
Construction de nouvelles cités Fès Saiss 3 2232 2013
Béni Mellal 2 823 2014
Méknès 2 460 2016
total 3515  
 

 

Extension de cités existantes

Oujda 640 2014
Méknès 760 2014
Casablanca 1312 2016
Souissi 1 1200 2016
Saiss 1 960 2016
Saiss 2 1200 2016
Total 6072
Total général 9587  

 

En outre, plusieurs constructions de cités et d’extensions sont en cours de réalisation et devraient être prêtes en 2017.

  Cité Universitaire Capacité (lits)
 

 

Construction de nouvelles cités

Nador 1400
Agadir 2 2880
Tétouan 2 2100
Safi 1400
Total 7780
 

 

Extension de cités existantes

Rabat Moulay Smail 460
Tanger 700
Settat 800
Total 4700
Total général 12480

Grâce à ces constructions et extensions, la capacité de logement totale des cités universitaires s’approchera de  59 000 lits environ en 2017 ce qui représentera une augmentation de 79% environ par rapport à l’Année 2011-2012.

En matière de projections, 6 cités nouvelles et 5 extensions sont programmées et devraient être ouvertes aux horizons de 2018 et 2019:

  Cité Universitaire Capacité (lits) Année d’ouverture prévue
 

 

Construction de cités nouvelles

Taza 2000 2018
Kénitra 2000 2018
El Jadida 2000 2018
Marrakech 1400 2018
Casablanca 1400 2019
Mohammédia 1400 2019
Total 10200  
 

 

Extensions de cités existantes

Errachidia 1200 2017
Settat 600 2018
Méknes 600 2018
Tanger 600 2019
Oujda 600 2019
Total 3600  
Total Général 13800  

L’ONOUSC s’attache aussi à développer davantage la capacité de logement des étudiants en encourageant le partenariat Public/Privé pour la construction de résidences estudiantines privées. 8 conventions ont été signées entre 2014 et 2016 pour la réalisation de 9 résidences estudiantines privées réparties sur les villes suivantes: Agadir (1), Kénitra (3), Tétouan(1), Settat(1), Errachidia(2) et Fès avec une capacité globale de 7000 lits à l’horizon 2017-2018.

Le partenariat public/public est également développé afin d’augmenter, de façon notable, la capacité de logement à l’échelle nationale par la construction de résidences « Dar Attalib » et « Dar Attaliba ». Une capacité de 4000 lits est déjà installée par 14 résidences et répartie sur 10 différentes villes universitaires du Royaume.

Par ailleurs, il convient de noter que toutes les cités universitaires du Maroc, sans exception, ont connu depuis 2013 des opérations de réfection et de rénovation quasi générales. Elles ont fait et font aussi l’objet d’un large renouvellement de leurs équipements: sommiers, matelas, literie, chaises et tables avec une qualité jamais connue auparavant dans ces cités.

En outre, dans le but de mieux doter les cités en infrastructures de différentes natures, huit blocs de douches communs sont construits en 2016 et 2017 dans toutes les cités qui n’en disposent pas afin de permettre un service efficace aux étudiants et de faire des économies d’eau et de combustible surtout que l’eau de ces douches sera puisée dans les puits, traitée et chauffée à l’énergie solaire.

Sur un autre plan, 15 salles d’étude spacieuses (Superficie de 600 mètres carrés chacune), pouvant servir aussi de salles de conférences, seront construites en 2016 dans toutes les cités qui n’en sont pas dotées. Ces salles d’étude seront couvertes par le Wifi dans l’attente de la réalisation du programme de généralisation du Wifi aux cités engagé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

Salles de sport (fitness) sont construites dans les cités qui n’en disposent pas afin de développer davantage la pratique du sport.

Le but des actions précitées est évidemment de créer les conditions idoines à même de permettre aux étudiants de vivre bien à la cité pour mieux se consacrer à leurs études dans la stabilité et la sérénité.

Par ailleurs,  il convient de noter que, depuis 2013-2014, l’ONOUSC a adopté une nouvelle procédure d’octroi des chambres basée sur le classement des demandes des étudiants selon les critères de revenu des parents, du nombre de frères et sœurs à charge, de l’éloignement de la résidence du lieu de l’établissement d’étude et des résultats académiques. Une application informatique a été développée pour cela ce qui a permis une plus grande transparence et équité dans l’octroi du logement en cité et a réduit le nombre de demandes des étudiants ayant des revenus confortables. C’est ainsi que le taux de satisfaction des demandes de logement est passé de 31% en l’année 2012-2013 à 54% environ ces deux dernières années et devrait atteindre 65% voire 70% en 2016-2017 avec les augmentations de capacité prévues pour cette année grâce aux nouvelles constructions et aux extensions de cités. Il est à noter que cette application sera remplacée par un module du logiciel développé pour la gestion des bourses mais aussi de  l’octroi de cartes de restauration; logiciel qui est en phase finale de développement et qui devrait être opérationnel au premier trimestre de 2017.