Fidèle à l’adage désormais incontournable « un esprit sain dans un corps sain », il est indéniable qu’aucune étude, aucun travail ne pourrait être fait convenablement si la santé est altérée. Il est toutefois judicieux de considérer la santé dans sa perception globale qui intègre aussi bien la santé physique que morale (bien être). Il importe donc  d’appréhender les deux volets dans toute politique de santé tournée vers les étudiants. 

L'ONOUSC dispose de de 21 centres de soins. Ces centres sont ouverts à tous les étudiants de l’Université et pas uniquement aux résidents des cités universitaires.

Lorsque les interventions  sont lourdes et nécessitent leur réalisation en hôpital, le médecin du centre dirige l’étudiant vers l’hôpital ou la clinique le(a) mieux approprié(e) pour les interventions concernées et ce, dans le cadre de la couverture médicale dont bénéficient tous les étudiants de l’Enseignement Supérieur.